Les folies - Villa Thuret - Antibes

Acclimatation 2018

Le parc de la villa Thuret sur le Cap d'Antibes est imaginé comme un paysage mondial avec des essences de tous les pays qui ont depuis 150 ans pu s'acclimater.

Au sein de ce paysage existe une prairie dont la pente fait découvrir le jardin comme une sorte d'amphithéâtre. L'une des contraintes pour l'installation d'œuvres était de laisser le regard libre pour appréhender ce lointain. Pour cela les pièces installées se devaient de conserver une certaine transparence.

Les quatre folies révèlent leur présence plus qu'elles ne l'imposent.

Le matériau qui constitue ces quatre pièces est de l'acier galvanisé dont un élément est peint en rouge. Ces arceaux sont récupérés sur d'anciennes exploitations agricoles, ils formaient des serres tunnel en adéquation avec le thème de l'exposition.

La construction est faite d'éléments similaires en forme d'arc de cercle.

Courbes de couleur, une esquisse dans le paysage, un essai architectural, une ponctuation quasi invisible du territoire, ces cases vides à habiter, à imaginer, à vivre, à inventer, peuvent accueillir des pensées éphémères et cachées, nomades.

 

Ces traits sont faits d’arceaux de serre tunnel, une voûte évocatrice des cultures passées. Le végétal  influencé, protégé par ce cintre métallique crée un abri d’herbes folles et de feuilles. Leur transparence offre une lecture de l’espace.

    Denis Gibelin

À l’image des constructions ludiques des parcs et jardins du XVIIIème siècle, les 26 folies égayent la Villette de leur vif habit rouge. Ces édifices de 40 à 100 m² permettent de créer des événements au cœur du parc. Ces espaces peuvent être également mis à votre disposition en complément de la Grande Halle, bâtiments originaux imaginés par Bernard Tschumi et Luca Merlini.